10 octobre 2017

Journée de sensibilisation

Notre but premier est de faire comprendre aux enfants qu’il faut prendre soin de la Terre, que ses ressources ne sont pas inépuisables, et que chacun doit y prendre part. Nous croyons fermement que c’est par la parole et la pédagogie que les enfants d’aujourd’hui deviendront demain des citoyens responsables.

Pour parler de l’écologie avec les élèves, nous avons voulu les impliquer : ils sont acteurs des ateliers et interviennent comme bon leur semble. Ce sont pour eux des moments ludiques et conviviaux, qui se déroulent toujours dans la bonne humeur.

Parmi les ateliers que nous mettons en place, nous organisons souvent des jeux, afin de capter l’attention des enfants. Nous organisons des tris de déchets avec des cartons de couleurs différentes : celui qui trie le mieux est alors récompensé par un cadeau symbolique, comme un diplôme du meilleur écologiste en herbe de la classe.

Autre jeu : nous proposons à la classe d’imaginer la planète de demain, avec des mots simples, des objets de tous les jours, etc. Et à travers ce jeu, nous leur faisons comprendre que la Terre est unique et qu’à ce titre, il faut en prendre soin.

Les enfants aiment participer à ces jeux : ils sont responsabilisés et se sentent valorisés, c’est très précisément ce que vous voulons.

Nous avons également instauré des ateliers lors de ces journées de sensibilisation à l’écologie et à l’environnement : par exemple, nous demandons aux élèves de peser les cartons qui vont être jetés à la poubelle. Chaque enfant a un petit tas de papiers qu’il devra peser, et additionner aux autres. Ainsi, ils se rendent compte que le papier est précieux, qu’il ne faut pas le brader mais qu’il faut l’économiser. Nous en profitons pour leur rappeler que leurs cahiers sont produits à partir d’arbres… Chaque page qu’ils utilisent est un arbre que l’on va scier.

Avec l’essor des entreprises impliquées dans le développement durable, nous avons pris contact avec des chefs d’entreprise afin qu’ils viennent discuter avec les élèves : ils présentent ce qu’ils font et pourquoi ils le font. C’est un moyen intéressant de projeter les enfants dans le monde des adultes, et de leur montrer que les adultes sont sensibles à l’écologie et à l’environnement. C’est souvent l’occasion de débats et de questions, chaque élève intervient comme il le souhaite : nous voulons avant tout les mettre à l’aise et leur expliquer qu’il n’y a pas de question stupide ! Au contraire, c’est ne pas poser de question qui peut être problématique. Les dirigeants de société prennent sur leur temps et viennent bénévolement dans nos écoles : c’est très important pour eux de partager leurs convictions avec les jeunes.

Récemment, nous avons travaillé en partenariat avec la mairie et le jardinier en chef de la municipalité est venu parler de son travail en classe : il a parlé de l’intérêt de la diversité des espèces, du rôle des abeilles, des espaces verts, des arbres, etc. Il avait rapporté une fleur pour chaque élève, qui allait le soir l’offrir à sa mère : un bon moyen de continuer le dialogue à la maison et de sensibiliser toute la famille.

Lors de ces rencontres, nous offrons toujours une dégustation de produits biologiques aux élèves : ils nous disent alors ce qu’ils ressentent, s’ils aiment ou pas, … Et nous leur expliquons ce qu’est l’agriculture bio.

Nous sommes en permanence à la recherche de nouveaux thèmes ou sujets pour diversifier nos journées de l’environnement. Nous avons pu nous rendre compte que ces ateliers avaient un réel impact sur les élèves, et nous en sommes particulièrement satisfaits.